Les Vorarlbergers développent des pelles autonomes

Trois jeunes du Vorarlberg veulent rien de moins que révolutionner le secteur de la construction. Ils l’ont commencé à l’école. Il y a presque 4 ans quand Ralf Pfefferkorn, Raphaël Otti et Bernhard Gantner Alors qu’ils étaient encore étudiants au HTL de Rankweil, ils ont eu l’idée de faire creuser des pelles de manière autonome – sans chauffeur. Une démonstration réussie d’un premier prototype d’une pelle autonome, de nombreux prix et une création d’entreprise plus tard, ils sont maintenant un pas de plus vers leur objectif.

La start-up fondée par les jeunes inventeurs l’année dernière Sodex annonce la première injection de fonds. les Les fondateurs de Shpock Armin Strbac et Katharina Klausberger, qui a rencontré l’équipe Sodex dans l’émission télévisée « 2 Minuten, 2 Mentoren », rejoint l’entreprise. Avec le financement de la banque de développement Autriche Wirtschaftsservice (aws) et le soutien de l’API Foundation, l’entreprise dispose désormais d’une moyenne de six chiffres pour accéder au marché.

Solution de numérisation pour le chantier

Sodex prévoit de présenter son premier produit dès janvier. Sur le Future conférence BAM (Bits et Machines) Une solution de numérisation pour le chantier de construction est présentée sur le site de Coreum à Stockstadt am Rhein, en Allemagne.

Cela devrait permettre d’automatiser les flux de travail administratifs de routine, déclare le fondateur Pfefferkorn à propos de futurezone. Il ne veut pas encore révéler plus de détails.

Machines de construction autonomes

La start-up continue de travailler sur son kit de mise à niveau composé de capteurs et de logiciels, qui permettra de convertir des pelles de tout modèle en engins de chantier autonomes. Il y a 2 ans, un premier prototype a été fouillé pour la première fois.

« C’était une preuve de concept dans le cadre d’une thèse Matura », explique Pfefferkorn. Les exigences de sécurité sur les chantiers de construction ne peuvent pas être respectées. Un gros travail de développement est encore nécessaire pour cela. Le fondateur met à disposition une « pelle autonome avec un système de sécurité fonctionnel et certifié » pour Fin 2023 en perspective.

Après cela, la start-up souhaite également automatiser d’autres engins de chantier. Les pensées concernent chargeuse sur pneus ou les chenilles. « Tout ce qui va dans le sens du terrassement », explique Pfefferkorn, dont la société utilise le sous-titre « Logiciel avec profondeur » pour une raison.

Fondateurs de Sodex : Benrhard Gantner, Raphael Ott et Ralf Pfefferkorn.

Développement des ventes

La botte fonctionne actuellement 9 employés compte sur la constitution d’un réseau de vente pour L’Autriche, Allemagne et le la Suisse, d’ici le milieu de l’année prochaine, ils veulent couvrir toute l’Europe centrale.

Lors du développement de votre solution, vous travaillez également en étroite collaboration avec des partenaires de l’industrie. Les entreprises technologiques en font autant partie que les entreprises de construction traditionnelles. Pfefferkorn : « Nous recherchons des retours d’expérience et une pertinence pratique pour comprendre et améliorer la vie quotidienne sur le chantier.

Cet article a été créé dans le cadre d’une collaboration entre futurezone et aws (Austria Wirtschaftsservice).